brefBlog
20 novembre 2012

« Bref : Le livre » Making Of



En règle générale, quand un projet a un tant soit peu d’écho, ta boite mail se remplie vite de demande du genre « Hey, super, mais comment t’as fait? Un p’tit tuto please? » Je profite donc de l’occasion de la sortie de ma dernière animation pour vous livrer un petit making-of de celle-ci.


Tout le monde connait la série « bref. » qui a cartonné l’année dernière sur Canal+ ! Aujourd’hui en tournée promo pour la sortie DVD de l’intégrale, Kyan Khojandi, Bruno Muschio et Harry Tordjmann m’ont commissionné pour créer une vidéo de présentation de leur dernier bébé : le livre officiel « bref. ».


Sorte de documentaire écrit de toute la genèse, de la création et de la vie de la série, c’est aussi un magnifique objet rempli de goodies bien fun pour les fans, et un objet de curiosité pour tous ceux qui voudrait découvrir les coulisses d’un succès fulgurant. Perso, j’adore quand des artistes ne se contente pas de surfer sur un buzz en apposant vulgairement leur marque sur n’importe quoi juste pour faire du fric, mais se battent pour proposer un vrai travail bien au-delà du simple merchandising. Je vous suggère d’ailleurs de voir chez Monsieur Lâm l’autre making of, celui de l’écriture du bouquin, qui vous donnera un aperçu du boulot colossal que cela représente !
Bref, moi-même amateur de beau livre et accro à la série, je n’ai pas vraiment pensé à dire non, remis les congés que j’étais censé prendre à plus tard et me suis lancé tête baissée dans le projet!


Le brief : présenter le livre de façon similaire au travail que j’avais fait pour Exaprint, intégrer le plus de goodies possible, et rythmer le tout avec un montage qui envoi du pâté, « à la bref », quoi.


Pour qui connait ma façon de travailler, je passe toujours par une phase de storyboarding la plus détaillée possible; pourtant, j’ai ici décidé de m’en passer. En effet, l’animation est ici basée sur le seul objet du livre; une fois celui-ci modéliser et rigger, tout le reste, cadrage, animation serait facile à déterminer et modifier rapidement.


La première étape a donc été de déterminer de quelle façon il faudrait animer les pages du livre. Après quelques tests dans Cinema 4D, et ayant toujours en tête ma précédente expérience sur ce type d’animation, j’ai rapidement éliminé des rig trop complexe à base de bones, l’utilisation de la dynamique, de Clothilde, etc… qui ne permettaient pas un contrôle suffisamment précis sans mettre les mains trop en avant dans le cambouis.


Quiconque ayant déjà tenté l’expérience sait que la véritable difficulté est d’obtenir un mouvement de page réaliste, en évitant surtout les interpénétrations entre les pages. J’ai donc bidouillé une technique à base de déformateur et de Morphing, combiné avec un soupçon d’Xpresso, technique suffisamment convaincante lorsque l’on n’excède pas un vingtaine de page max à tourner.




Une fois cela fait, l’étape suivante a consisté à texturer le tout. Pour ça, le livre étant encore en cours d’édition, j’ai travaillé avec le fichier Indesign, que j’ai ensuite intégralement recomposé dans Photoshop, afin d’avoir accès à chaque calques, correspondant à chaque pages, depuis le logiciel 3D. Cela m’a aussi permis de mieux gérer le profil de conversion CMJN/RVB. Petit souci : la vidéo finale ayant une possible utilisation TV, la sortie devait être en Full HD… Et l’animation supposait des close-up assez poussés sur certaines pages. J’ai donc pris le parti de ne pas compresser les images… Résultat évident : 2 fichier .psd de 3 Giga chacun pour tout le livre !





Vient ensuite la phase d’éclairage et de création de la scène, sur laquelle je ne m’étendrais pas : un Cyclo, et deux boites à lumière ont suffit, l’Illuminaton Globale faisant le reste. Il n’y a d’ailleurs quasiment aucune correction colorimétrique au compositing.





Ensuite vient la plus grosse partie, l’animation ! Tu segmentes chaque partie, fais des tests, envoie aux clients, modifie selon les retours… Mais c’est aussi la partie la plus fun !






L’autre partie bien sympa à réaliser a été la création de tout les goodies. Petit exemple ici avec les Paper Toys : tout d’abord, je les ai imprimés sur papier afin de voir précisément comment mettre en place l’animation du pliage (et aussi pour m’amuser, avouons le !). J’ai ensuite découpé le fichier illustrator à ma guise pour pouvoir le récupérer en spline dans C4D, qu’il m’a suffit d’extruder individuellement. Pour les textures, j’ai d’abord utiliser Bodypaint, mais au final j’ai préféré texturer chaque partie avec un fichier photoshop distinct, afin de conserver la meilleure résolution possible. Pour le rig, rien de plus simple : c’est juste de la hiérarchie d’objet !







A ce stade, on arrive vers la première version du montage complet. Et c’est là qu’Harry te contacte pour te demander « Hey Nico, au fait on passe au Grand Journal demain, il y a moyen que la vidéo soit finie dans moins de 20 h? » Bon, là tu pleures, car tu sais qu’il y a au moins plusieurs jours juste pour les rendus…
Les fameux rendus qui arrivent quelques versions plus tard, lorsque la validation finale tombe… Alors là, forcément, ça pique un peu. En Full HD, avec des textures hautes def, antialiasing au max, IG en haute qualité, de même pour l’Occlusion Ambiante… ça se paye !


Pour ma part, je travaille avec plusieurs bécanes : un ordinateur de travail, assez puissant, un autre spécifique pour les rendu, boosté à fond. Je peux vous dire que les deux ont tourner à fond, plus un mac pro que j’ai aussi à disposition.
Petite anecdote pour ceux que ça intéressera (j’imagine pas grand monde…) : voyant que je serais tout de même short pour la deadline, fixée un lundi, je décide pendant le week-end de faire appel à une ferme de rendu. Après avoir tester Rebusfarm, pas top à mon gout, je me suis tourné vers Renderfeed. Et là , c’est le drame… L’envoie des textures prend tout le samedi après-midi, et toi, tu es là, face à ton écran, avec l’heure qui tourne, à te ronger les ongles et t’arracher les cheveux… Jusqu’à ce que ça plante, sept heures plus tard ! Bien sur, impossible de joindre quelqu’un du site le week-end…
Mauvaise expérience donc, mais pour être totalement honnête, seulement du à ma schkoumoune perso… Remboursé aussitôt, je dois avouer qu’ils ont vraiment assurer le SAV le lundi suivant, du à un petit problème sur leur serveur (il faut dire que j’envoyais 7 Giga de textures !)


Mais bon, tout c’est bien terminé, même sans Render Farm j’ai réussi à terminer dans les temps, et me retrouve avec, pour seulement 30 secondes d’animation, quelques 33 Giga de fichiers tiff à compositer ! S’en suit le montage final, un soupçon d’étalonnage et l’ajout de tout les effets, textes, etc…





Au final, à peu près trois semaines de boulot intensif mais un vrai kif artistique, avec en face une équipe réactive et bourrée d’idées. J’en profite pour saluer leur professionnalisme décontracté, les trois papas de bref. sont ensemble une véritable ruche à concepts, capable de t’en balancer une dizaine en trois phrases…

Je termine avec l’ensemble des crédits de toute l’équipe ayant travaillé sur le projet :
- Kyan Khojandi / Bruno « Navo » MUSCHIO / Harry TORDJMAN
- Anna Tordjman
- Monsieur Lâm
- Elodie Chaillous
- Maxime Stange

Le livre est disponible aujourd’hui 21 novembre aux éditions Hachette. Achetez le, c’est un ordre !


PS: Pour tout ceux qui suivent mon blog, oui, promis, j’essaierai de faire un tuto sur ce genre d’animation !

9 Comments

  1. Bilal 20 novembre 2012 at 9 h 38 min

    Super travail

  2. Aurélien Foutoyet 20 novembre 2012 at 11 h 47 min

    Wow, gros taf, super projet. Ça a du etre vraiment kiffant. J’ai hate de voir l’objet fini. Bravo et merci pour ce petit « behind the scenes » tjrs tres instructif !

  3. Tiffanie 21 novembre 2012 at 14 h 49 min

    Bravo! j’adore ton boulot et réalisé en 3 semaines en + !

  4. Levendivin 23 novembre 2012 at 20 h 56 min

    Merci pour ce tweet, stylé comme livre !

  5. Djeebril 9 décembre 2012 at 21 h 07 min

    Heureux de te revoir plonger dans les tutos qui nous sont si chers …tu nous neglige un peu ces derniers temps hein …attention au divorce mon garçon !!
    lol
    VIVE TES TUTS
    Phil

  6. Djeebril 9 décembre 2012 at 21 h 19 min

    juste pour le besoin …peux tu nous donner la config hardware de ta machine pour les rendus ???
    En te remerciant par avance
    Phil

  7. alex 11 décembre 2012 at 17 h 13 min

    très beau boulot, et super making of, bravo!
    peux-tu nous donner une idée du tarif à demander pour ce genre de travail?
    keep up the good work!

  8. Richmond Lasme 22 décembre 2012 at 11 h 45 min

    Merci pour tout car ton site est non seulement une formation
    pour moi mais aussi une source d’inspiration.
    merci merci merci merci

Trackbacks

  1. Lâm, un mec qui tient un blog de fille. » Archive du blog » “Bref. Le livre” – et la fierté.

Leave a Comment